Navasse, exemple de diversité

Dernière mise à jour : 21 janv.

Est-ce que le "Micro-monde" est si différent de celui dans lequel nous vivons ? On pourrait s’attendre à une diversité florissante et pourtant cela reste encore bien timide. Cependant, les quelques micronations qui s’y emploient, le font de façon remarquable en usant pour certaines de beaucoup de créativité. En voici un bel exemple.



Sa Majesté, Marie-Adelina de la Ferrière, Reine de Navasse

Commençons par citer l’une des toutes premières micronations à s’être fait connaître pour des raisons communautaristes : Le Royaume Gay et Lesbien des îles de la mer de Corail. Créé par des activistes LGBTQ+ australiens en 2004, cette micronation vit le jour sous forme de protestation contre le gouvernement australien qui refusa de légaliser le mariage homosexuel cette année-là. Suivant ce contexte, sa dissolution fût proclamée en 2017 lorsque ce fut enfin le cas.


La mort d’une micronation donnant naissance à une autre, nous voilà arrivés dans le Royaume de Navasse ( autrefois Legiàlle ) qui fût fondé le 13 septembre 2017 par Marie-Adelina de la Ferrière sa Souveraine. Revendiquant la petite île de Navasse et quelques autres territoires inhabités entre Haïti et la Jamaïque, ce Royaume est le dernier né d’une longue histoire micronationale qui commença ni plus ni moins dans les Caraïbes avec la piraterie. Mais là n’est pas sa seule originalité car la fondatrice de cette micronation n’est autre qu’une personne transgenre de couleur. Une singularité dans un Micro-monde où la gente masculine occidentale reste encore de nos jours la grande majorité. Pionnière de la diversité dans un univers qui en nécessitait tant, nous avons tenu à interroger la Reine Marie-Adelina de Navasse sur son expérience.


Comment définiriez-vous la Navasse en tant que micronation ?

" Il est difficile de définir la Navasse car nous en sommes encore qu’à ses balbutiements. Il y a bien une vision et un objectif élevé sur la façon dont je souhaite voir la Navasse évoluer dans les années à venir, bien que souvent la réalité me rattrape et je dois constamment réajuster. Il faut aussi préciser que nous composons avec l'aspect micronational d’un côté et l’aspect commercial de l’autre car notre Royaume est enregistré en tant que société aux États-Unis où je réside. Tout cela se fait ensemble avec mes amis qui constituent la Cour Royale. C’est dans ce contexte particulier que j’espère amener tous les citoyens de Navasse à aller de l’avant."



La Reine Marie-Adelina est une figure de proue locale de la communauté LGBTQ+ dans laquelle elle s'implique.

En tant que Reine de Navasse, quelle priorité accordez-vous à votre rôle ?


" Il faut avoir un équilibre judicieux entre une gouvernance faisant face aux réalités et le protocole. Ce dernier peut parfois sembler un peu intimidant mais je suis définitivement le contraire de ce que les gens attendent d’une Souveraine. Dans le monde des micronations, je ressens davantage cette singularité lorsque je me compare aux autres leaders. Pour autant, je trouve que la personne que je suis, peut être interprétée comme le symbole ultime de mon pays usant de sa force, de sa sagesse et de son courage contre toute attente."


Quels sont les objectifs de Navasse pour 2022 ?

" Nous avons ouvert le bureau de la délégation Navassoise à Rochester dans l’état de New York. Cette organisation nous permettra de faire connaître nos prises de position politique et de développer modérément nos opérations commerciales. Cela comprend l’évènement Flower City Queens (flowercityqueens.com), qui sur notre initiative royale célébrera l'un des plus anciens concours de beauté de drag-queens aux États-Unis."


Ayant maintenant quelques années d'expérience avec le micronationalisme, quelle est votre analyse et quel message aimeriez-vous faire passer à d'autres micronations dans le monde ?


"On ne peut pas tout faire dès le premier jour. La construction d'une nation, quelle que soit son envergure, est un chantier en constante évolution ainsi qu’une remise en question permanente. L’important est de ne jamais oublier pourquoi on l'a commencé au départ."


Sur son site, le Royaume de Navasse concentre son activité sur 6 domaines clés : L'honneur de la culture et de l'art haïtien, la lutte contre le changement climatique et pour l'accès à une meilleure éducation des enfants défavorisés, la promotion des droits LGBTQ +, l'amélioration du statut de la femme et l’encouragement au dialogue interculturel.


Pour cela, la Reine Marie-Adelina et les membres de sa cour royale organisent des événements pour lever des fonds. Le Royaume de Navasse est la 3e micronation Outre-Atlantique à rejoindre l'organisation de la Microfrancophonie car on y compte le français parmi les 3 langues officielles avec l'anglais et le créole de Navasse. Sa devise est " Force, savoir et valeur", trois piliers directement inscrits à partir des racines créoles et de la volonté de "ne jamais baisser les yeux par honte d'être ce que nous sommes" pour reprendre les propres mots de Sa Majesté la Reine.






53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout