top of page

Le secrétaire-général de la Microfrancophonie démissionne

Le Duc Geoffrey Mathes l'a annoncé hier aux micronations membres de l'organisation qui ont toutes tenues à le remercier et à le féliciter pour son mandat.


Sa Grâce, le Duc Geoffrey Mathes, Chancelier du Prince d'Aigues-Mortes, ancien secrétaire-général de la Microfrancophonie

L'ancien secrétaire-général de la Microfrancophonie (OMF) a donné pour raison: "Différents impératifs personnels et surtout familiaux ne me laissent plus le temps de m’investir comme je devrais au sein de cette belle Organisation."


le Duc Geoffrey Mathes annonce poursuivre son activité micronationale en se concentrant uniquement sur les affaires gouvernementales de la Principauté d'Aigues-Mortes dont il est le Chancelier du Prince.



Le Duc Geoffrey Mathes pendant le sommet de Blaye

Après son annonce, les messages de remerciements ne se sont pas faits attendre. on y retrouve les mots "implication, efficacité, et énergie" dans le plus grand nombre d'entre eux. Sous son mandat, l'organisation se sera étendue à 21 micronations-membres. Geoffrey Mathes aura co-organisé avec succès le 3ème sommet de la Microfrancophonie de Blaye et il aura amélioré le dialogue entre l'organisation et un grand nombre de micronations francophones naissantes.


Suite à sa démission, la direction de l'organisation est confiée au Prince Jean-Pierre IV d'Aigues-Mortes en qualité de haut-commissaire de la Microfrancophonie. Son rôle est désormais d'organiser l'élection du prochain secrétaire-général.


Le futur secrétaire-général aura la lourde tâche de préparer le 4ème sommet de l'OMF, mais aussi d'ouvrir et de conduire des travaux de révisions dans certains domaines de la charte de l'organisation. C'est une fonction très engageante dans laquelle le mandataire se doit de suivre une éthique irréprochable face à ses comparses. Le haut-commissaire entend bien le rappeler aux futurs candidats tout en présentant le processus électoral mis en place.


En un premier temps, les candidatures devront être déposées auprès du haut-commissaire jusqu'au 15 octobre inclus. Puis les candidats auront jusqu'au 31 octobre pour présenter leurs projets aux micronations-membres. Les élections suivront ensuite avec un premier tour du 5 au 13 novembre, puis le 2ème tour du 14 novembre au 20 novembre.



61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page